Lundi 30 Novembre 2015 : Jour J pour un nouveau monde

Jour J

Et voilà, nous y sommes. Après plus d’un an de communication et de préparation la COP21 commence en trombes à Paris avec l’arrivée des 150 chefs d’états (sur les 196 pays qui seront présents à la COP, apparemment il y a des mauvais élèves). Je n’avais jamais vu un RER B aussi sélect. Costards, beaux manteaux et belles chaussures semblent avoir chassé les baskets et les joggings à 3 bandes. On pourrait presque imaginer qu’un buffet avec champagne et petits fours nous attend sur le quai à l’arrivée.


Bilan de la première journée d’un nouveau monde :

PhotoOfficielle.jpgHo les gars, quelqu’un a vu tonton Vlad ? Ouais il est aux chiottes je crois.

La journée d’aujourd’hui a commencé par une cérémonie d’ouverture faisant le lien avec la précédente COP (Lima) et la suivante (Marrakech). Ban Ki Moon (secrétaire général de l’ONU), François Hollande et Laurent Fabius (président de la COP) y sont allés de leurs beaux discours sur l’urgence d’agir et le caractère dramatique du moment.

On attendait la suite.

La suite c’était une belle photo et une succession de 150 discours. Initialement, le protocole prévoyait 3 minutes par intervenant. Comme ces Messieurs (très peu de femmes) sont un peu rebelles, ils ont tous fait plus de 6 minutes. Tant pis pour eux, ils ont dû manger à 14h. La salle plénière est pleine à craquer des délégations officielles, la presse et tous les observateurs suivent les discours sur l’ensemble des écrans disposés à l’extérieur de la salle. Les caméramans filment même les écrans TV faute de place dans la salle…

La bonne nouvelle du jour c’est que les « gros » (pollueurs) ont réitéré leurs bonnes intentions d’agir pour rester sous la barre des 2°C. Contrairement à Copenhague, Chine et Etats-Unis veulent un accord ambitieux qui doit être le point de départ d’un nouvel ordre mondial. Obama reconnait même que son pays est « la source des problèmes ». Les intentions Russes étaient très attendues, Vladimir Poutine qui a boycotté la photo officielle (Thug Life), valide également l’objectif de 2°C tout en proposant également de réfléchir aux problématiques de l’épuisement des ressources naturelles. On attendait également avec un peu d’angoisse la position Indienne. Le couperet tombe : le 3e pollueur mondial ne bougera pas si les 100 Milliards de dollars par an promis par les pays riches pour aider les pays pauvres à se développer sans énergie fossile ne sont pas sur la table. Cependant, 55 ans après la création de l’OPEP (Organisation des pays producteurs de pétrole), l’Inde annonce, tout de même, le lancement de « l’Alliance des pays riches en solaire ».

Les pays victimes (et non responsables) du changement climatique ont défilé au pupitre pour alarmer les dirigeants du monde sur l’urgence du moment. Pour l’occasion, le représentant des Iles Marshall avait troqué son costume 3 pièces contre un costume traditionnel et collier de fleurs expliquant à ses collègues que s’ils ne saisissaient pas l’opportunité de l’événement, ce genre de costume finirait dans un musée lorsque son île sera devenue inhabitable. Tout comme l’ensemble des pays insulaires du pacifique, les Fidji demandent à ce que l’objectif des discussions soit rabaissé à 1,5°C appelant à « se battre contre la coalition des égoïstes qui menace la liberté des peuples ». Une première annonce forte est venue de ce modeste pays : les Îles Fidji s’engagent à accueillir les réfugiés climatiques de Kiribati et Tuvalu de façon permanente.

Au milieu de tous ces discours : deux en particulier ont attiré mon attention. Celui du président Bolivien Evo Morales qui a multiplié les missiles à destination du capitalisme et de l’économie néo-libérale. Selon lui, le système capitaliste « dégrade le travail, détruit la condition humaine et mène la planète à la catastrophe. Il ne sert qu’à une minorité de nantis au détriment du plus grand nombre ». Un crime « contre la terre mère » qui tue chaque jour des milliers de personnes avec sa « culture de la guerre ». Il évoque « le consumérisme, l’individualisme qui sape les communautés ». Un discours politique foncièrement différent de celui de ses homologues. D’ailleurs ceux ci n’ont guère apprécié tant les applaudissements d’usage pour les autres discours se sont faits rares lorsque le président Bolivien a quitté la scène.

Enfin, le discours le plus marquant est venu d’un pays qu’on attendait pas forcément : la Hongrie. Le président Hongrois, János Áder, s’est en effet mis en scène dansune discussion avec son petit fils qui n’est pas encore né. Expliquant que nos enfant ne manqueront pas de nous demander des comptes vis à vis de l’impact de nos modes de vie sur leurs conditions de vie. Je reproduis ici une partie de son discours qui m’a inspiré le sous-titre de ce blog. Le discours complet est disponible en vidéoici (vous pouvez activer le doublage en français !).

« Dis-moi Grand père lorsque j’ai grandi le changement climatique menaçait directement notre civilisation et ma sécurité. Il y a 20 ans, étais-tu au courant de ce qui allait se passer ? Aurais-tu pu éviter tout cela ? Pourquoi as-tu fermé les yeux sur ce que disaient les scientifiques du monde entier ? Pourquoi n’as-tu rien fait ? »

Aujourd’hui, les chefs d’états du monde entier ont lancé le mouvement, prouvant qu’au niveau mondial, pour la première fois de l’Histoire, tous sont d’accords sur l’urgence d’agir contre le changement climatique et de profiter de ce moment Historique pour déterminer un nouvel ordre mondial qui permettra à notre civilisation de s’en sortir. Les chefs d’états vont maintenant laisser la place aux négociateurs et ils reviendront la semaine prochaine pour engager (je l’espère) leur pays dans l’accord qui aura été mis au point.


Pendant ce temps-là :

Bill Gates a annoncé que sa fondation allait mettre 2 milliards de dollars sur la table pour lutter contre le changement climatique. Habile Bill.


Bon plan :

Chaque jour, je vais essayer de compléter ces articles avec des bons plans autour de la COP. Aujourd’hui je m’adresse à tous ceux qui ne peuvent pas se rendre à Paris pour suivre ces événement. Vous pouvez suivre les débats officiels en direct video sur le site des nations unies : http://unfccc6.meta-fusion.com/cop21/ !

C’est tout pour ce premier jour. Si vous avez des remarques/questions/réactions n’hésitez pas. Je vais aussi essayer de profiter de ce blog pour vulgariser quelques éléments liés aux enjeux énergie/climat. Si quelqu’un a une idée d’un sujet qu’il souhaiterait aborder, je suis chaud :).

A demain.

Publicités

Une réflexion sur “Lundi 30 Novembre 2015 : Jour J pour un nouveau monde

  1. Un sujet à aborder ça serait le film « Demain »! Qui est top et qui résume très bien la situation en englobant toutes les causes du problème une à une. Et en plus, c’est un film optimiste qui montre que des solutions sont déjà en place dans certains endroits.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s